Luxembourg Gaming Xperience : le cosplay transforme les rêves en réalité

enomag, Trends

|

Il est surprenant de voir combien d’énergie les cosplayers consacrent à leur loisir. Leurs costumes reflètent leur passion, le temps et le travail. C’est bien plus qu’un simple jeu. C’est une identité et une recherche d’équilibre entre passion et vie professionnelle. Mais le cosplay, c’est quoi au juste ? Et qui en sont les adeptes ? Afin d’en apprendre davantage, nous les avons visités.

LGX : Le sommet du jeu vidéo au Luxembourg

Nous ne voulions pas manquer l’événement qui a réuni tous les joueurs, e-sportifs, mordus de technologie, amateurs d’animes et de mangas, cosplayers et joueurs de fantasy au Luxembourg à la fin septembre. Et étant donné que ce sommet promettait une explosion d’énergie, nous n’étions non seulement partenaire, mais nous avons accompagné plusieurs cosplayers afin de plonger dans leur univers.

Le cosplay a de la personnalité

La plupart du temps, les cosplayers restent aussi fidèles que possible aux personnages de mangas, animes, bandes dessinées, films ou de jeux vidéo qu’ils représentent. Mais ces joueurs de rôles créent parfois aussi de nouveaux personnages à part entière en mélangeant des personnages ou en les interprétant. Bien sûr, l’origine et le fief du cosplay se trouvent au Japon. Il y a toutefois aussi des championnats en Europe, des conventions et beaucoup de fans.

Les facettes de la culture et des jeux vidéo japonais

« J’ai toujours été fan de la culture japonaise et des jeux vidéo », répond Nini Michiko lorsqu’on lui demande d’où lui vient cette passion du cosplay. « Pour moi, ce fut logique de mixer ces deux choses et de créer quelque chose de nouveau ». DM Cosplay nous raconte depuis le début les moyens simples avec lesquels il se maquillait et s’approchait lentement d’un personnage.

D’une fille mignonne d’anime à un personnage aux allures bagarreuses, Vivi Valkyre choisit bien ces personnages : « Le personnage que je représente doit vraiment me plaire afin que je puisse l’incarner réellement. » Hotaru a un nom Cosplay aux tendances japonaises et a une grande affinité avec le Japon : « J’ai des amis au Japon, je trouve la culture japonaise très intéressante et j’adore la langue japonaise. » Pour vivre pleinement sa passion du cosplay, Hotaru a déjà voyagé à travers l’Europe, au Japon et en Chine.

We give you the energy. You write the story.

Avec notre slogan We give you the energy. You write the story notre présence à la LGX tombait à pic. Atashi puise son énergie dans les histoires qu’elle vit : « Je suis développeuse de logiciels et je suis beaucoup assise devant mon PC. Créer mes costumes est un bon contraste avec mon métier. C’est ma compensation personnelle » Vivi Valkyre puise son énergie dans son amour des personnages ».

Nini Michiko résume l‘objectif commun à tous les cosplayers qui écrivent leurs histoires : « Je veux faire rêver les gens ». Et Hotaru complète : « Rendre les gens heureux, c’est ce qui me donne mon énergie. »

Vivre quelque chose de nouveau donne de l’énergie. Et qui n’a pas besoin de reprendre des forces de temps en temps pour continuer d’écrire sa propre histoire ? Vivre sa vie ouvertement et apprendre à connaître de nouvelles choses, cela en vaut tout simplement la peine. Nous vous remercions pour cette nouvelle vision du monde des personnages.

Nous avons aussi accompagné les cosplayers, caméra en main. Apprenez à les connaître dans notre vidéo energy inside.

Evaluez cet article.

Menu
Secured By miniOrange